Présentation

« Jeunesse Atlantique pour l’Avancement du Togo » (J2A-TOGO) est une association à but non lucratif créée en septembre 2007 et basée à Lomé. Reconnue par l’Etat togolais elle est officiellement enregistrée sous l’enregistrement N° 7210 du 11 octobre 2007. Elle fusionne en 2011 avec l’association PSF (Promotion Solidarité sans Frontière). Intervenant dans la commune de Lomé et la région de la Kara, le siège de l’association est basé à Lomé.

Les objectifs généraux de l’association

J2A-TOGO a pour but de promouvoir le bien être socio-économique de la population togolaise dans un environnement sain et de valoriser le patrimoine et la culture togolais. L’association défend une réflexion globale de la notion de développement et pour ces raisons les missions, dont les durées diffèrent, touchent à différents domaines : le tourisme, l’environnement, l’éducation, la culture, et la gouvernance locale.

Adopter une démarche participative et adaptée au terrain

Le rôle de l’association est de faire office de catalyseur de projets et de servir d’outil de développement au profit de la société togolaise. Pour cela, elle s’efforce de créer un contexte favorable à l’émergence d’initiatives et de consensus de la part des différents membres  de la société togolaise : les acteurs privés, les groupements, les collectivités locales, les organes déconcentrés, et les associations ou ONG similaires nationales ou internationales. Un projet de développement ne peut pas passer qu’à travers un consensus des acteurs, une démarche participative et des méthodes respectueuses du cadre sur lequel il s’applique quel que soit le domaine visé. Il s’agit de lutter en faveur d’actions localisées, contextuelles et contrôlées. Aussi, afin de porter ces projets, l’association s’appuie sur les compétences des stagiaires et des bénévoles.

Proposition d’un large panel de missions, constitution d’un projet adapté aux compétences et souhaits du stagiaire/bénévole

J2A-TOGO a mis au point un programme d’actions destiné à donner des pistes aux futurs stagiaires. Il s’agit ensuite pour le bénévole ou stagiaire de donner corps à ces projets, à les adapter aux spécificités du territoire. Par conséquent, la durée des projets est variable, et ils peuvent être poursuivis d’une année sur l’autre par différents stagiaires : des actions de sensibilisation peuvent être menées sur le court terme, alors qu’un projet de développement touristique sera conduit sur plusieurs années. D’autre part, la segmentation des projets par domaine n’est pas irrévocable, à tout moment le stagiaire peut construire son propre projet, associant différents volets.

L’association offre un large choix de missions et aucun cas un domaine d’intervention est plus valorisé qu’un autre. La stratégie de l’association se veut la plus efficace possible : offrir un large choix de possibilités afin de susciter l’intérêt d‘un maximum de stagiaires. De cette façon quel que soient ses compétences, l’association lui offre l’opportunité d’intervenir et de s’investir dans le domaine qui lui est cher.

L’occasion de participer à une expérience unique

Sur place, le stagiaire a de réelles responsabilités et les membres permanents qui l’encadrent l’encouragent à développer son autonomie dans la gestion de projets. D’autre part, le cadre dépaysant du Togo pousse le stagiaire à quitter une approche classique et théorique de ses compétences : il doit s’adapter au terrain et comprendre ses spécificités (culturelles, géographiques, techniques, sociales, politiques, économiques). Aussi, la mission, quel que soit son domaine, permet irrémédiablement au stagiaire/bénévole de mieux cerner les enjeux actuels de développement au Togo et de sortir des présupposés qu’il peut avoir de l’Afrique. De plus, ces missions donnent une réelle occasion au stagiaire/bénévole d’apprendre à gérer un projet en fonction d’une période donnée, d’avoir une capacité à rendre compte du travail, et d’être rigoureux et ponctuel tout au long de la mission.

MEMBRES DU BUREAU 

                                                    

EddyKodjo DAGBO: Secrétaire et Directeur Exécutif                                          Modeste ELOM: Président

Ayéva AKAKPO: trésorier

Publicités